Nos tutelles

PSL * CNRS Dauphine

Rechercher





Accueil > RECHERCHE > Projets Scientifiques des Pôles

Modélisation des préférences et aide multicritère à la décision

publié le , mis à jour le

Projet du Pôle 1 Aide à la décision

L’objectif de ce projet de recherche est de développer et d’étudier les différentes étapes d’un processus d’aide à la décision qui intègre les préférences d’un décideur. Il comprend aussi bien des aspects théoriques (développement et étude axiomatique de nouveaux modèles de préférence), méthodologiques (développement de méthodes multicritères et de techniques d’élicitation) et pratiques (mise en œuvre des ces méthodes sur des cas réels). Le projet fait se rencontrer des préoccupations issues de la Recherche Opérationnelle et de l’Intelligence Artificielle. Ses 4 axes se déclinent de la manière suivante :

1. Problem structuring : nous nous intéressons ici à la forme générale d’un problème d’aide à la décision (très souvent de nature multicritères, avec des critères souvent conflictuels), ainsi qu’aux notions qui lui sont fortement associées, par exemple la manière de définir et de construire l’ensemble des alternatives ou la famille des critères. Nous menons des réflexions sur des concepts de base d’aide à la décision comme la compensation et/ou l’incomparabilité.

2. Préférence structures* : Une fois que le problème de décision est bien structuré, il devient important d’étudier la nature des préférences rencontrées dans l’élaboration du modèle de décision. Ainsi, cet axe portera sur la modélisation des préférences sophistiquées (avec seuils, biordres, familles de relations), des préférences sur le produit cartésien (mesurage conjoint), l’ axiomatisation des fonctions d’agrégation des préférences et l’élicitation des préférences.

3. Validation : Cet aspect important dans la résolution d’un problème d’aide à la décision consiste à valider la méthodologie utilisée lors du processus de décision, ainsi que les recommandations fournies au décideur. Les questions qui nous intéressent particulièrement ici sont : quelles sont les modèles de décision qui sont les plus exécutables ? comment définir et trouver la traçabilité du processus de décision multicritère ? comment utiliser la théorie de l’argumentation pour justifier les recommandations ?

4. Application : Étude des procédures de rangement et conception des indicateurs. Par exemple : bibliométrie, réseaux sociaux, classement des hôpitaux.

* : le point deux est un thème qui est en forte interaction avec le projet transversal Jeux et choix social : aspects axiomatiques et algorithmiques

Mots clés : modélisation des préférences, mesurage conjoint, méthodes multicritères, ELECTRE, UTA, élicitation, évaluation, indicateurs, argumentation, validation

Responsables du projet : Brice Mayag, Meltem Öztürk